1ère étape : Canada Across Water

Projet > 1ère étape : Canada Across Water

Ma présentation et les bases du projet étant posées, il ne manque plus qu’à lui donner vie. N’ayant pas émigré par hasard, la première traversée qui lancera « Open Your Wild » se fera donc au Canada, où j’ai enfin trouvé les ressources et l’énergie dont j’avais besoin pour lancer ce projet. Et quel meilleur endroit qu’un des plus grands territoires naturels du monde, où de grands enjeux écologiques et environnementaux se jouent, pour débuter ce combat pour un monde meilleur ?

Pour ce voyage d’inauguration, j’ai choisi l’eau comme fil conducteur de mon aventure. Le Canada possède l’une des plus grandes réserves d’eau douce au monde, près de 20% des réserves d’eau douce de la planète se trouve sur son territoire. Malgré tout, son utilisation, sa gestion et sa protection ne semble pas être à la hauteur de son importance. L’eau étant l’un des plus grands enjeux environnementaux et écologiques de notre futur, j’ai choisi de suivre son cycle et de traverser le Canada au fil de l’eau. De sa source, aux creux des glaciers, jusqu’à l’océan Arctique, je tenterai de questionner son utilisation, sa bonne santé, sa protection, sa gestion et sa pollution, tout en la mettant en relation avec d’autres préoccupations écologiques et environnementales.

Je commencerai mon aventure au départ des Rocheuse Canadiennes et du glacier Athabasca, qui a perdu la moitié de son volume et s’est retiré de 1500 mètres en l’espace d’un siècle à cause du réchauffement climatique, je suivrai ses eaux sur les 3700 kilomètres le séparant de l’océan Arctique. D’abord à vélo le long de la rivière Athabasca, je côtoierai l’un des plus gros pipelines du Canada : le Trans Mountain, qui transporte le pétrole de l’Alberta à travers les Rocheuses jusqu’aux côtes de l’Océan Pacifique. Mon parcours à vélo m’amènera jusqu’à Fort McMurray, 3ème plus grande réserve de sable bitumineux au monde, exploitée pour son pétrole à ciel ouvert à quelques centaines de mètres de la rivière, ayant des conséquences désastreuses sur l’environnement et la santé de la rivière, des espèces sauvages et des populations locales. A partir de ce point, je poursuivrai en kayak sur la rivière Athabasca, laissant derrière moi les sites d’exploitation de Fort McMurray pour retrouver la nature jusqu’au Grand Lac des Esclaves. Après une halte à Hay River sur les bords du lac, où j’espère mettre en avant les actions, les efforts et les initiatives écologiques et environnementales de la ville et des associations et organismes locaux, je reprendrai ma descente sur la Mackenzie River. Lors de cette descente, le pipeline Enbridge m’accompagnera sur une bonne partie de l’itinéraire, jusqu’à son point de départ : Norman Wells, colonie créée uniquement dans un but d’exploitation pétrolière, également à proximité directe de la rivière. Je terminerai mon voyage jusqu’à Inuvik, ville entièrement construite sur le pergélisol, lui aussi fortement touché par le réchauffement climatique. Je pousserais enfin jusqu’à Tuktoyaktuk et l’océan Arctique si le climat et la température me le permettent encore et si je n’ai pas pris trop de retard.

D’un point de vue plus technique, je longerai tout d’abord la Rivière Athabasca à vélo sur 1000 kilomètres pour rejoindre le centre du pays et Fort McMurray, au Nord d’Edmonton. A partir de ce point, je troquerai mon vélo contre un kayak et poursuivrai sur les 900 kilomètres de la rivière Athabasca, devenant ensuite rivière des esclaves, où je devrais à certains endroits porter mon kayak sur plusieurs kilomètres pour éviter de violents rapides. Une fois le Grand lac des esclaves et Hay River atteints, je terminerai en kayak en descendant les 1800 kilomètres de la rivière Mackenzie, la plus longue du pays, jusqu’à Inuvik et/ou l’océan Arctique et la ville de Tuktoyaktuk où mon aventure prendra fin.

Le départ de l’expédition est fixé début Juillet 2019, ce qui me laisse encore 2 mois pour la préparer et me préparer. Car j’ai encore énormément de travail : organisation précise de l’itinéraire, visibilité du projet, accumulation de connaissances et d’informations, rassemblement de l’équipement, préparation physique, recherche de soutien / sponsors, sélection du matériels et adaptations multiples pour répondre aux éco-caractéristiques du projet, etc… Je me suis fixé comme objectif de parcourir cet itinéraire en moins de 2 mois et demi. Pour ceux qui souhaitent jeter un œil à l’itinéraire :

Itinéraire, Estimations et Détails :

1ère Partie : Vélo = Glacier Athabasca – Fort Mc Murray :

  • Distance : 1020 km.
  • Dénivelés positifs : 4000m.
  • Dénivelés Négatifs : 5700m.
  • Estimations : 5 à 8 jours de vélo.
  • Détails Parcours : Glacier Athabasca -> Jasper -> Hinton -> Lorina -> Flatbush -> Athabasca -> Fort Mc Murray.
  • Dates Approximatives / Objectif : Début Juillet – 10 Juillet.

2ème Partie : Kayak = Fort Mc Murray – Hay River :

  • Distance : +/- 900 km.
  • Détails Parcours et Estimations :
    • Fort McMurray – Fort Chipewyan = 6-10 jours / 298 km.
    • Fort Chipewyan – Fort Fitzgerald = 3-5 jours / 163 km.
    • Fort Fitzgerald – Fort Smith = portage du kayak pour éviter les rapides sur 21 km : 1-2 jours.
    • Fort Smith – Fort Resolution = 6-8 jours / 280 km.
    • Fort Resolution – Hay River = +/- 2-3 jours / +/- 100-120 km.
  • Estimations : 3-4 semaines.
  • Dates Approximatives / Objectif : 10 Juillet – 3/5 Août.

3ème Partie : Kayak = Hay River – Inuvik / Tuktoyaktuk :

  • Distance : +/- 1800 km.
  • Détails Parcours et estimations :
    • Hay River – Fort Providence = 3 jours (119km).
    • Fort Providence – Jean Marie River = 5 jours (196km).
    • Jean Marie River – Fort Simpson = 2 jours (68km).
    • Fort Simpson – Wrigley = 6 jours (235km).
    • Wrigley – Tulita = 7 jours (254km).
    • Tulita – Norman Wells = 2 jours (79km).
    • Norman Wells – Fort Good Hope = 5 jours (195km).
    • Fort Good Hope – Tsiigehtchic = 9 jours (352km).
    • Tsiigehtchic – Inuvik = 3 jours (125km).
    • Inuvik – Tuktoyaktuk = 6 jours (183km).
  • Estimations : 6-8 semaines.
  • Dates Approximatives / Objectif : 5/7 Août – Mi-Septembre.